Techniques respiratoires

Que ce soit pour concentrer son attention et demeurer calme lors d’un examen ou d’une compétition sportive, ou bien pour réduire son niveau de stress et accroître son état de bien-être, la cohérence cardiaque est un atout à ne pas négliger.

Le stress est un facteur de risque plus important que le tabac.

Des délais à respecter, emplois du temps surchargés, pression relationnelle, compétition, conflits de pouvoir, sont autant de sources de stress.

Bienfaits sur le corps:

  • Diminution du stress et de l’anxiété = diminution du cortisol (hormone du stress)
  • Réduction des maladies cardiaques (cholestérol, hypertension, artériosclérose etc.)
  • Diminution de la douleur chronique et maladies inflammatoires (fibromyalgie,
  • Réduction du diabète.
  • Système immunitaire plus fort et plus efficace.
  • Action équilibrante sur le système nerveux bénéfique contre la dépression, les troubles du sommeil, l’anxiété et plus.
  • Meilleur équilibre émotionnel.
  • Meilleure qualité de vie.
  • Diminution des périodes d’insomnie.
  • Augmentation du taux de DHEA (hormone ralentissant le vieillissement dite « hormone de jouvence » ou « de jeunesse ») de près de 200%.
  • Perte de poids et diminution du gras abdominal.
  • L’implication et la productivité s’accroissent.

Sur la santé psychologique et intellectuelle

  • Réduction du stress.
  • Augmentation de l’énergie et de la résilience.
  • Une plus grande clarté mentale, meilleure prise de décision.
  • Augmentation des capacités intellectuelles et créatrices.
  • Augmentation de l’équilibre émotionnel.
  • Amélioration de la capacité d’écoute, de la qualité de présence.

Dans le contexte relationnel, devenir capable de cohérence cardiaque, c’est par exemple pouvoir ne pas s’emballer face à une remarque désobligeante d’un collaborateur.

Voici comment faire pour être en état de cohérence cardiaque :

  • Vous devez respirer à un rythme très précis sur une période de 3 à 5 minutes.
  • Ce rythme est de 5 secondes d’inspiration et 5 secondes d’expiration en gonflant le ventre doucement.
  • Répéter cet exercice au 4 heures, soit 3 ou 4 fois par jours.

Voilà, vos rythmes cardiaque et respiratoire sont donc cohérents.

Vous pouvez également vous référer à ce vidéo et respirer en fonction de la boule qui monte et descend!

Bonne cohérence à tous!

À long terme, une mauvaise respiration entraine l’atrophie des muscles de l’abdomen et du diaphragme, la posture générale du corps se déséquilibre provoquant la venue des tensions musculo-squelettiques et par la suite des douleurs chroniques au dos.

La respiration abdominale fait appel aux muscles abdominaux, lombaires et du plancher pelvien permettant un meilleur maintien du tronc. Par cet effet bénéfique, les muscles de la ceinture abdominale maintiendront la bonne posture et offriront un bon soutient et un massage régulier des organes vitaux; essentiel pour une bonne santé.

L’abdomen est le siège des émotions et par un réseau nerveux complexe et son abondance en neurotransmetteurs, il se mérite même le titre de deuxième cerveau.

Étant directement relié par le nerf vague, le cerveau et ventre communique sans cesse afin de fabriquer plus de 40 neurotransmetteurs, très important à l’équilibre mental et physique, tels que; l’acétylcholine (l’attention), l’épinéphrine, la sérotonine (antidépresseur) et la mélatonine (régularise le sommeil).

Chez une personne ne recevant pas directement l’oxygène, dû à une respiration peu profonde et insuffisante ou à une moins bonne qualité de l’air, il sera fréquent de voir apparaître plusieurs disfonctionnements tels que; constipation, crampes, ballonnements, problèmes d’assimilation et d’élimination, etc.

Ces troubles entraînent, à leur tour, de la fatigue, insomnie, dépression, prise de poids, irritabilité, allergies, etc.

La respiration abdominale joue un rôle primordial dans le maintien d’une bonne santé et dans la prévention des douleurs musculo-squelettiques.