Louise Lecavalier

Emblème 2019

« 2019, une année rare, un apprentissage particulier.

Je suis la quatrième grande privilégiée que l’idéaliste et généreuse Eve Bourdon, massothérapeute, a choisie pour bénéficier du cadeau aussi incroyable qu’inestimable de 50 massages gratuits en un an…! Quand on ne prend habituellement que quelques massages par année, c’est comme recevoir la lune sans avoir jamais imaginé la demander.

Il faut évidemment souligner les innombrables bienfaits physiques que ces traitements m’ont apporté : relaxation, relâchement des tensions musculaires, aide à la guérison des mini blessures et probablement prévention d’autres blessures.

Eve est une excellente massothérapeute, attentive et toujours dans un mode de recherche. Elle a adopté son approche selon mes besoins, par différents types de massages, fascias musculaires et énergétiques, ligaments, etc. Ces rendez-vous hebdomadaires avaient lieu précisément chaque vendredi soir. Je n’avais pas besoin d’attendre d’être épuisée ou blessée, et de penser à réserver un massage (et parfois obtenir un rendez-vous quand finalement ce n’était plus tout à fait le moment idéal).

Les vendredi soirs sont devenus des moments privilégiés ; je finissais ma répétition et me sautais sur mon vélo jusqu’à son petit local.

Eve me posait deux ou trois questions qui me permettaient à moi autant qu’à elle de faire le point sur l’état de mon corps. J’ai tendance à éviter le confort et tout ce qu’on peut considérer comme du luxe. Alors je suis étonnée de m’être si naturellement habituée à ces séances. Je n’ai pas eu l’impression de me ramollir ou de trop me laisser gâter. Ça m’est apparu comme une partie prenante de mon travail. Les massages étaient synonyme d’abandon, mais aussi de prise de conscience… un apprentissage particulier, une petite parenthèse, un moment toujours attendu. C’est devenu un rendez-vous avec moi-même, grâce à Eve.

Ça a été une expérience nouvelle pour moi après tant d’années à travailler avec mon corps. La générosité d’Eve a rendu possible cette expérience, quelle chance inouïe! Il m’en restera quelque chose de particulier, et même si je ne prenais plus jamais de massage, (ce qui ne sera pas le cas), m’en souvenir aujourd’hui, en écrivant ces mots, a une valeur bénéfique et unique. Mon corps se souvient.

Recevoir est aussi un art, j’ai appris cela aussi. Je vais continuer les massages réguliers. Eve, immense merci, c’était un cadeau précieux. »

-Louise Lecavalier